Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gustave Flaubert à Louise Colet, leçon

Je persiste à penser que mon Flaubert préféré est sa correspondance. Particulièrement ses lettres à Louise Colet. En voici un exemple : 

Capture d’écran 2018-01-31 à 08.59.21.png

Commentaires

  • Bla bla bla !

    "Madame,

    J’ai appris que vous vous étiez donné la peine de venir, hier, dans la soirée, trois fois, chez moi.
    Je n’y étais pas. Et dans la crainte des avanies qu’une telle persistance de votre part pourrait vous attirer de la mienne, le savoir-vivre m’engage à vous prévenir : que je n’y serai jamais.

    J’ai l’honneur de vous saluer.

  • GF à LC ? Il est vrai que leur relation a connu des orages, et que "l'homme-plume" pouvait être la proie d'humeurs d'ours ravageuses... LC faisait alors contre mauvaise fortune bon coeur.

  • Eh oui, la dernière ! Il l'a laissé attendre en vain sous la pluie...

  • Un peu de mauvaise foi ne nuira pas : c'est donc la faute à la pluie, Christiane! Ce fichu crachin normand aurait-il eu raison de la patience d'une si tendre et si subtile personne? Il est permis d'en douter. Car même glacée jusqu'aux os, l'esprit de la prose de son amant sera parvenu à lui tenir chaud - au moins au coeur.

Écrire un commentaire

Optionnel