Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 avril 2008

Saint-Jean-de-Lumière

1332271787.JPGLumière douce, mer calme, horizon bleu, montagne espagnole bien visible, fort de Socoa posé -notaire balzacien, Rhune découpée, plage déserte, ouaté de l'air, chalutier bleu au loin, silences...
J'aime la baie de Saint-Jean-de-Luz, aujourd'hui. Clarté dense d'un après-midi d'avril. Lueurs du couchant. Nuées d'étoiles dans le cadre de la fenêtre de l'hôtel. J'écris, bercé par les vagues, néglige les heures, nimbé de sérénité, de souvenirs enchanteurs.

828972859.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Rue Tourasse, j'ai rencontré Charly. Il n'y a pas de hasard : je pensais à lui en arrivant à Biarritz-Parme, m'en voulait de ne pouvoir lui rendre visite au cours de ces trois jours. Sa santé lui joue un tour de con, le diminue, mais épargne sourire, oeil malicieux, dignité. Je revois mon père, un an et demi après, dans des vêtements devenus grands, la nuque maigre. C'est son meilleur ami. J'ai embrassé Charly. En retournant au Grand-Hôtel, la baie de Saint-Jean m'apparut davantage rassemblée autour d'une lumière éclatante. Bouton de rose. Poing.

Lutter avec la lumière. Luchar con la luz.

Photos ©L.M. 

Commentaires

Socoa...maintenant ça fait une paye...celui des premières vraies " congés" de mon frère...épuisé à sonder la profondeur de sa nouvelle marotte surfiste...nous autres pas bien décidé à nous faire découper par la lame atlantique on pensait à cette fille apprentie prof de science à la peau mate. Un Scott Fitzgerald ( la Félure, son meilleur, le plus sec) pour caler la serviette...Socoa...le frangin rugbyman et son surf de bourrin dans le désordre savonneux des vagues...et cette fille...sous le soleil, l'échec c'est quelque chose qui s'entrechoque en sonnant mat.

Écrit par : benoit | samedi, 05 avril 2008

socoa ; la tempête qui fait rage , chacun ses souvenirs , le long de la plage atlantique, et ce vent qui apporte de l'autre rive ,
et la lumière endiablée ,
que c'est beau , lutter avec la lumière ! encore plus en espagnol bien sur ,
cela me rappelle Guillen , cette âpreté immense et ce fort comme témoin , comme écharde ... sur la route vers le sud .

Écrit par : lam | samedi, 05 avril 2008

Donibane Lohitzun. Saint-Jean-de-Luz en Basque : St Jean des marais. J'adore la toponymie enchanteresse.

Écrit par : léon | samedi, 05 avril 2008

Et l'image sort du son.

Écrit par : benoit | samedi, 05 avril 2008

magnifique , ça n'a pas changé !

Écrit par : lam | lundi, 07 avril 2008

coucher ou levé de soleil... je ne sais mais magnifique, reposant... merci...

Écrit par : saharienne | jeudi, 10 avril 2008

Aube, à la vérité, malgré le texte. L'aube de samedi dernier sur la Baie de St-Jean-de-Luz, ou l'expression de la sérénité. Photo prise depuis ma chambre au Grand-Hôtel. Merci à toi.

Écrit par : Léon | vendredi, 11 avril 2008

J'ose imaginer la splendeur oui... toutes ces choses magnifiques qui se jouent entre deux temps importants que sont le jour et la nuit... la crépuscule, l'aube.. j'en ai vu peu a vrai dire, la plus marquante fut celle de l'Afrique dans le cratère de N'Gourougourou ou je m'étai levée pour le spectacle... un coucher de soleil aussi, au milieu des éléphants dans le Serengéti. Magie totale...

Écrit par : saharienne | lundi, 14 avril 2008

Oui... Tu m'avais raconté ces aubes africaines. J'en frémissais. Je me sentais entrer dans une nouvelle de Karen Blixen. A nos afriques!

Écrit par : Léon | jeudi, 17 avril 2008

quelle belle surprise d'aller au hasard des pages de ce blog & se laisser envoûter par les mots & les images !
comme une aventure dont on ne choisit ni le lieu ni le moment.
c'était ici et ce soir.
je dérobe au passage la phrase "J'écris, bercé par les vagues, néglige les heures, nimbé de sérénité, de souvenirs enchanteurs."

Écrit par : carole laura | vendredi, 09 décembre 2011

Merci Carole. Je sens que la balade est bonne. Il va falloir que je pense à installer quelques bars à tapas sur le parcours de ce blog, non?

Écrit par : Léon | mardi, 13 décembre 2011

Écrire un commentaire