Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 février 2008

Merci Saharienne!

... De m'envoyer cette photo si touchante de MM et ce lien qui en propose en quantité.
http://lammquejaime.canalblog.com/

f3bbcb2f9d9b8b9a79245a826f599fb1.jpeg

Commentaires

c'est frappant, émouvant aux larmes cette esquisse de sourire qui s'excuse. Et que de lassitude au fond dans ce regard presque suppliant "leave me alone" pour peu la photo illustrerait de façon plus tragique le théme éternel de Vie Privée , de Louis Malle.

Écrit par : benoit | mardi, 05 février 2008

oui, j'aime beaucoup... mais il y en a encore un autre prise du bas de la fenetre qu'elle ouvre...
oui tuochante au dela du coté Bimbo qu'on lui attribuait...

Écrit par : saharienne | mardi, 05 février 2008

C'est exactement cela, Benoît. Bien vu! Pile in the center.
Laquelle autre, Saharienne? Fais-nous en profiter! Bises.

Écrit par : Léon | mardi, 05 février 2008

je ne l'ai pas trouvé... mais souvent je l'ai vu filmé cette scène, donc il est possible qu'il n'y ait pas de photo - et je pense que c'est le même jour que cette scène a la fenetre
du site trouvé sur internet, elle n'y est pas même s'il y a bien d'autres belles photo.

Écrit par : saharienne | mercredi, 06 février 2008

c'est drôle, je lis, colonne de gauche : "saharienne sur merci saharienne"... bon, bé, merci alors! (saharienne)

Écrit par : Léon | mercredi, 06 février 2008

je viens d'aller sur ce site en lien - il y a des photo magnifiques... je pense vraiment qu'elle était bien moins "gourde" qu"on ne le pensait...

Écrit par : saharienne | mercredi, 06 février 2008

en tout cas, comme il se fait très tard ou trop tôt, bref, moi c'est le genre de gourde qui m'assèche le coeur...boirai bien de son eau... allez au lit...

Écrit par : benoit | jeudi, 07 février 2008

Je lis en ce moment "Marilyn dernières séances", de Michel Schneider (il reparaît en folio) et c'est vraiment çà, Saharienne : elle était tout sauf une gourde.

Écrit par : Léon | vendredi, 08 février 2008

Écrire un commentaire