Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 février 2008

Envoi de Saharienne

cd94bc595d4a84af82e281a75c6ac343.jpeg
69657943adf026b1d937a5c0abcec236.jpeg

Commentaires

pas si tard, et pas trop tôt non plus, alors divaguons blond on blond sur cette onde next door...et là encore deux clichés où le regard cherche à fuir. Sur la première photo, l'oeil, paupières mi-closes, fixe un point au sol en guise de huis clos, de quoi souffler au milieu de cette séquence de pose tout en sophistication ultra chic; sur l'autre, les yeux se lèvent au ciel, le doigt enfantin quêtant le soleil d'un nouveau jour, moins triste celui-là, oh please. Que de douce mélancolie..chez Marilyn l'eye liner est en soi une ligne de fuite. bonne nuit les petits... ( c'est bien votre endroit monsieur Léon, permettez que je vous appelle monsieur Léon, c'est chaleureux comme ces bars de nuit où l'on fait gentiment son usage du demi monde...)

Écrit par : benoit | jeudi, 07 février 2008

La première me rappelle un cliché vécu ou à cet instant là, je me demandais vers quoi ce choix allait me mener... sourire en coin, confiance et inquiétude...

Écrit par : saharienne | jeudi, 07 février 2008

en même temps était-ce léger? grisant? ou les deux...

Écrit par : benoit | jeudi, 07 février 2008

Écrire un commentaire