Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

César et Rosalie, encore

Capture d’écran 2019-11-28 à 17.03.34.png

Cette lettre est émouvante.

Elle évoque à la marge La chanson d'Hélène, des Choses de la vie, du même irremplaçable Claude Sautet.

Et elle est tellement littéraire.

Ah, l'épistolaire, ce genre précieux qui se perd...

Ecoutez, en regardant => Rosalie

"...Moi je marche sur les longues plages.
C'est une maison qu'on avait oubliée.
Carla dit qu'elle se rappelait la couleur des volets.
Moi, je suis sûre que ce n'est pas la même.
Mais tu sais comment sont les choses qu'on aime, on a beau les repeindre.
Le vent s'est levé lundi et je suis contente 
et je t'écris ma cinquième lettre
et je m'attends à ton cinquième silence.
J'entends toute la famille qui vit et qui rit en bas
et si je t'écris que je suis triste, c'est malhonnête et je le sais. 
Je ne te reverrai pas et je le sais aussi et pourtant,
je voudrais qu'on me dise où tu es. 
Où tu es ? 
Tu vis et tu ne réponds pas. 
Evidemment, Marie-Thé a failli se tuer en sautant d'un rocher.
Simon est amoureux. 
J'ai acheté deux robes, une petite bleue 
et une petite blanche au marché du matin. 
Maman a passé son permis de conduire, 
on se demande pourquoi tout à coup. 
Pour les robes, ce n'est pas vrai, je n'ai rien acheté
mais je dirais n'importe quoi pour te parler de moi.
Ce n'est pas ton indifférence qui me tourmente, 
c'est le nom que je lui donne : la rancune, l'oubli. 
David, César sera toujours César 
et toi tu seras toujours David qui m'emmène sans m'emporter,
qui me tient sans me prendre et qui m'aime sans me vouloir. »
 
La lettre de Rosalie, «César et Rosalie», Claude Sautet, 1972

Commentaires

  • Bonjour,

    Cette lettre est plus l'oeuvre de Jean-Loup Dabadie (déjà auteur des paroles de "La chanson d'Hélène") que de Claude Sautet...
    Bonne soirée.

  • "Plus", je ne m'avancerais pas à l'écrire. CS est le réalisateur de César et Rosalie, et JLD en est l'un des co-scénaristes, avec CS (et Claude Néron, moins connu).

Écrire un commentaire

Optionnel