Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On se croit curieux...

téléchargement.jpegOn se croit curieux, et nous passons à côté de choses, comme ça, qui sont de petits cadeaux mieux dissimulés que des oeufs de Pâques dans le jardin de notre enfance. Je viens de découvrir (à la faveur d'un message amical et bienveillant), un écho écrit à une émission de radio (cliquez ci-dessous), et je remercie au passage Philippe Vallet, fort tard certes, mais vieux motard que j'aimais, n'est-ce pas. Il s'agit de mon premier roman, écrit à l'âge de 23 ans, soit il y a (putain!..) 35 ans... Purée... Outch, la gifle. Envie donc de partager, car c'est de saison : l'arrière-automne, le givre, les parfums capiteux de sous-bois, la migration qui strie le ciel bellement, l'écharpe diaphane du brouillard de l'aube, tout ça qui fait le sel de l'existence, pour peu que nous la voulions, ou voudrions toujours là, parmi ces plaisirs simples, et surtout naturels, sans aucun artifice. Jamais...

chasses furtives

Commentaires

  • Je me souviens très bien de ce livre. Le premier que j'ai acheté de vous. Il m'avait enfouie dans l'odeur des marais et des bêtes, comme une enfant sauvageonne faisant fugue avec les palombes et les renards et redoutant les chasseurs mais pas celui-ci.

  • Sourire... Merci, Christiane : joli résumé! Ce diable de petit bouquin continue d'exister, comme si le givre de l'aube répugnait à fondre tout à fait...

  • https://krotchka.wordpress.com/2016/11/22/la-chasse-au-lion-a-larc-jean-rouch-1967/
    Entre Léon et Krotckka (Rue des Douradores), je trouve un chemin de sagesse...

  • Merci pour ce "lien", chère Christiane.

Écrire un commentaire

Optionnel