Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 octobre 2007

Rien, rien, rien...

La vie ne vaut rien rien
La vie ne vaut rien
Mais moi quand je tiens tiens
Mais moi quand je tiens
Là dans me deux mains éblouies
Les deux jolis petits seins de mon amie
Là je dis
Rien Rien Rien
Rien ne vaut la vie
Rien rien rien…
Rien ne vaut la vie.

(Alain Souchon) 

08:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Souchon

Commentaires

oh que ça fait comme un baume lénifiant sur nos âmes humides, comme chaque année on y a droit, rongées aux mitaines par l'automne maladeu ( tremblait d'effroi Ferré) ce refrain du Souchon, pour une fois moins doux amer qu'à son essence ordinaire ( on songe à "Ram" ou a "Ultra moderne solitude", ou "foule sentimentale" et tous ces bijoux ciselés comme des shorts stories à la Maugham) Oui rien ne vaut la vie, même si comme l'Alain le chantait façon nursery rhyme" tout ça c'était menti , Scott Joplin maudit"

Écrit par : benoit jeantet | vendredi, 12 octobre 2007

Écrire un commentaire