Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 décembre 2006

La bonté

Funambule au bout de nos sexes
Lorsque nos âmes font l’amour

Elle déjoue les accents circonflexes du quotidien
Qui parfois nous éloigne

Lionne patiente comme la pierre
Elle est du bond et de l’éclair


Toi
Tu incendies ma vie

J'accueille ton feu
Comme un vin de jouvence
Un alcool de reconnaissance

Le bain vivifiant de l'aube est notre océan
Un lac de plénitude où nous lui apprendrons à nager


Commentaires

je suis heureux de voir une si belle écriture , ouverte sur la vie et en même temps dans une apparente simplicité , sereine et si riche de sens L

Écrit par : aloredelam | samedi, 09 décembre 2006

merci! (tardif, mais sincère et reconnaissant)

Écrit par : Léon | jeudi, 21 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.