samedi, 08 décembre 2012

Bayonne par Toulet

téléchargement.jpegOh, c'est loin d'être le meilleur poème des Contrerimes, de Paul-Jean Toulet, mais il s'intitule Bayonne, alors... Et puis j'y vois -mais c'est personnel- tant de choses dans cette rue Port-Neuf effleurée par Toulet, de l'héritage au coeur en morceaux, de l'insupportable soeur aux alarmes -et aux larmes que seul un chocolat chaud (de Cazenave) est capable de sécher.






Bayonne ! Un pas sous les Arceaux


"Bayonne ! Un pas sous les Arceaux,
Que faut-il davantage
Pour y mettre son héritage
Ou son coeur en morceaux ?

Où sont-ils, tout remplis d’alarmes,
Vos yeux dans la noirceur,
Et votre insupportable soeur,
Hélas ; et puis vos larmes ?"

Tel s’enivrait, à son phébus,
D’un chocolat d’Espagne,
Chez Guillot, le feutre en campagne,
Monsieur Bordaguibus.

Paul-Jean Toulet, Contrerimes (Poésie/Gallimard).


ALLIANCES

FRAPIN_multimillesime_serie5.jpg(En-deçà du chocolat chaud). Une fois n'est pas coutume : en pays d'armagnac, voici une recommandation -rarissime sur ce blog- pour un cognac. Frapin, le "trésor" du château Fontpinot, propose une Grande Champagne nommée Multimillésime n°5 : 1982 - 1986 - 1989. Décidément, la mode est au n°5 (Laubade, déjà -lire plus bas à la date du 24 novembre), soit au parfum dont une seule goutte habillait Marilyn Monroe pour la nuit. Là, il s'agit de la 5ème édition d'un multimillésime maison. Le 1982 apporte ses notes de rancio, de fruits secs et d'épices douces. Le 1986 enrichit l'assemblage avec ses notes fruitées et de fleurs blanches. Le 1989 offre enfin son bouquet fleuri, ses touches d'abricot sec et de compote de coing. Nous y avons également apprécié, à l'épreuve du verre sec, ses arômes de boîte à cigares et de cheminée chaude. Série très limitée (1270 ex. 180€). 

Commentaires

Voilà qui donne envie, même en n'étant -a priori- amateur, ou plutôt amatrice. Quoique l'alliance avec le chocolat ...
Cela me fait penser à la façon dont j'ai découvert votre blog : une nuit que j'étais ... à me morfondre ... nan ... que je regardais si un petit bouquin que j'avais écrit apparaissait quelque part, j'ai vu que vous le citiez : du coup je me suis promenée ici et j'y reviens avec plaisir.
D'ailleurs je vous remercie après coup pour cette évocation.
Et j'aime bien ce poème et sa musique.

Écrit par : Nikole | mercredi, 12 décembre 2012

Et c'est quoi ce petit bouquin que vous avez écrit et dont j'ai fait écho ici-même, énigmatique Nikole?..

Écrit par : Léon | mercredi, 12 décembre 2012

"Le chocolat" (H. Champion, Les mots)
Bonne journée.

Écrit par : Nikole | jeudi, 13 décembre 2012

OK! Vu (sympa, ce livre).

Écrit par : Léon | samedi, 15 décembre 2012

Merci.

Écrit par : Nikole | samedi, 15 décembre 2012

Écrire un commentaire