Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 mai 2012

Actualité d'Ellul

images.jpegimages (1).jpegIl faut lire Jacques Ellul. La Table ronde poursuit la réédition de l'essentiel de son oeuvre dans son éclectique collection de poche, La petite vermillon. Derniers ouvrages : La pensée marxiste, L'illusion politique, Sans feu ni lieu, La subversion du christianisme... Le premier reprend le cours qu'il donnait à Sciences-Po Bordeaux lorsque j'y étais étudiant : je n'en manquais pas un (il l'arrêta en 1979). Relire Ellul, c'est se convaincre de sa pensée visionnaire, de son analyse décapante du pouvoir, de l'influence durable de la technique et des technocrates, et encore des menaces effrayantes de la propagande. Sans parler de son oeuvre théologique ou encore de juriste et d'historien des institutions... L'illusion politique fut publiée pour la première fois en 1965. En le reprenant (je l'ai étudié en 1980), je n'y décèle aucune ride. Certes, l'illustration de son propos colle à des faits historiques, comme toujours, mais la pensée est là, neuve, encore verte et d'une acuité aussi intense qu'inaltérable. La double illusion évoquée est celle de l'homme politique, qui veut croire qu'il peut maîtriser, par le pouvoir, la machine de l'Etat (-Providence), cette superstructure tentaculaire. De l'autre côté, l'autre téléchargement.jpegimages (2).jpegillusion est celle du citoyen, qui pense pouvoir contrôler le pouvoir politique avec son bulletin de vote. Ellul évoque un dialogue d'impuissants. A méditer, tandis qu'un nouveau Président français prend ses fonctions dans quelques jours. Si les grandes idéologies sont en crise, le marché de l'illusion se porte bien. Avant Bourdieu, Ellul prédisait également l'illusion, la mascarade même des sondages d'opinion (une vision très contemporaine). Pouvoir technicien, marketing, communication politique obligée, simulacre, démocratie de surface... Tout cela résonne en nous. Exister c'est résister, nous martelait Ellul en cours. Encore faut-il avoir certaines clés en main et en tête. Il nous les donne. Entre Nécessaire et Ephémère, il y a l'oeuvre d'Ellul. Sur ses livres, il ne figure aucune date de péremption. 

Écrire un commentaire